Fondation en péril, par Gregory Benford


Adepte de la série Fondation?


Si vous vous demandez de quoi je peux bien parler, aucun souci : vous allez adorer ce livre de toute façon.





Mais si, tout comme moi...



Vous êtes depuis toujours fan des histoires de fondations et de robots d'Isaac Asimov

(Lien affilié Amazon)





Et si, tout comme moi...


Vous raffolez des livres de Gregory Benford

(Lien affilié Amazon)



Adepte depuis toujours ou non...


Aux abris! Fondation en péril vous bombarde de belles surprises.



Si vous avez déjà lu Benford, vous pouvez imaginer ce que je veux dire : l'univers romanesque original d'Asimov reçoit une rénovation complète. il est reconstruit de fond en comble et ses représentations scientifiques et technologiques se voient mises à niveau. Le tout est réalisé avec une brillante palette de couleurs narratives inédites.


Tout un exploit, et Benford s'exécute en demeurant toujours fidèle à l'esprit des histoires originelles. Aucune trahison ici; nulle autre chose qu'un vibrant hommage.



(Traduit de Wikipédia) La trilogie Fondation est un des sommets de la science-fiction. Elle relate la monumentale histoire de l'empire galactique en déclin et de la société secrète de scientifiques qui cherchent à raccourcir l'inévitable ère d'obscurité qui suivra à l'aide d'une nouvelle science appelée psychohistoire. Maintenant, avec la permission -- et la bénédiction -- de la succession d'Asimov, la saga épique continue. Le destin -- et le pouvoir arbitraire d'un empereur cruel -- ont projeté Hari Seldon au rang de premier ministre contre son gré. Au début du récit, Hari est sur le point de quitter sa vie tranquille de professeur pour assumer la responsabilité impossible d'administrer 25 millions de mondes habités à partir de la planète d'acier, Trantor. Avec l'aide de son épouse Dors et de son compagnon extra-terrestre Yugo, Seldon en est encore au développement de la science qui transformera l'histoire, sans se douter qu'elle finira aussi par le placer sur le chemin de l'ultime menace à guetter l'avenir de l'histoire humaine. Achetez Fondation en péril. (Lien affilié Amazon)


Dans Fondation en péril, nous rencontrons Hari Seldon dans un contexte différent de celui où nous l'avons connu dans les récits d'Asimov. Il est beaucoup plus jeune, physiquement actif et combattant. Il est en amour, aux prises avec la politique impériale d'avant la chute. Il n'a pas encore complètement formé ses nouvelles idées révolutionnaires sur la psychohistoire, il parcourt la galaxie et tombe dans les pièges tendus devant lui, mais il trouve le moyen de s'en sortir, évitant tout juste l'assassinat...



On ne saurait faire mieux!

Chapeau, Gregory Benford.



Voici un détail amusant. Je vous invite à y réfléchir au moins une minute...


Dans Fondation en péril, nous suivons, entre autres aventures, Hari Seldon et son épouse Dors Venabili alors qu'ils visitent une planète nommée Pandora, où ils se retrouvent à piloter des singes sauvages pendant que leurs corps humains sont allongés dans des boîtes à dimensions de sarcophages.


Gardons à l'esprit que Fondation en péril est sorti en 1997, plus d'une décennie avant le film Avatar (2009)--que j'adore tout autant, soit dit en passant, que je visionne à ce jour encore et encore, et dont je savoure l'univers sans jamais manquer de m'y laisser immerger corps et âme.


Les deux récits sont tout à fait différents sur tous les autres aspects, et tous deux sont fascinants de toutes sortes de manières uniques à chacun, mais cette singulière ressemblance m'a semblé frappante la première fois où je l'ai aperçue.


Après un peu de réflexion, je continue à aimer l'idée que l'oeuvre de Benford pourrait avoir été une influence dans le processus créatif de Cameron. Si jamais c'était réellement le cas, eh bien, bravo encore, Monsieur Benford.


Comprenez-moi bien, ceci n'a rien à voir avec le plagiat, pas du tout, et en fait, bien au contraire.


Artistes et inventeurs de tous horizons se sont de tout temps influencés les uns les autres, ou dirais-je, ont toujours su permettre à l'oeuvre d'autrui d'enrichir leur vie créative et ce, depuis le jour où cette chère Lucy se brûla un orteil.


On n'y échappe guerre: toute oeuvre d'art, toute invention ou oeuvre narrative se voit destinée à avoir des similarités avec d'autres oeuvres. Parfois par inspiration, souvent du fait de s'être construite sur les épaules des géants qui la précédaient.


Par pur plaisir curieux, voici un article en anglais sur le film Avatar et ses ressemblances avec de nombreuses autres histoires, et pourquoi elles n'ont pas tellement d'importance en fin de compte. (J'ajouterais que l'article néglige de mentionner Le Dernier Samouraï alors qu'il compare Avatar avec Danse avec les loups: les trois films utilisent une intrigue similaire, de soldat conquérant qui tombe en amour, se fait autochtone puis se retourne contre sa propre armée. Je soupçonne qu'on pourrait continuer à chercher et trouver d'autres ressemblance jusqu'à la fin des temps.)


Retour à nos singes contrôlés à distance : Fondation en péril, par Gregory Benford.


L'idée de laisser des personnages (humains, ordinateurs ou robots, extra-terrestres, etc.) contrôler à distance d'autres créatures (ou robots, ou rêves partagés, ou même d'autres gens) avec leur esprit n'est certainement pas nouvelle dans l'univers de la science-fiction.


Mais il y a une excellente raison pourquoi il s'agit d'un thème si populaire : c'est parce que nous adorons ça.


J'ai toujours hâte de découvrir une histoire qui utilise ce thème d'une manière nouvelle, belle et créative comme le fait si bien Gregory Benford dans Fondation en péril.




Procurez-vous Fondation en péril aujourd'hui!

(Lien affilié Amazon)



J'espère avoir réussi à vous donner envie de découvrir les oeuvres de cet auteur magnifique!


Découvrez l'oeuvre de Gregory Benford.

Explorez l'oeuvre d'Isaac Asimov.

(liens affiliés Amazon)




Gregory Benford, né le 30 janvier 1941 à Mobile en Alabama, est un écrivain de science-fiction, plus particulièrement de hard science-fiction, et un physicien spécialiste de la physique des plasmas, professeur émérite au département de physique et d'astronomie à l'Université d'Irvine en Californie. Il contribue également à l'édition du magazine Reason. Benford a écrit le Cycle du centre galactique, qui commence avec Dans l'océan de la nuit (1977). La série postule une galaxie dans laquelle la vie organique consciente est en conflit constant avec la vie électromécanique. En 1969, il a écrit L'homme scarifié, la première histoire à propos d'un virus informatique, pubiée en 1970.

Voyez le site d'auteur de Gregory Benford.

Voyez la page Wikipédia sur Gregory Benford.







Procurez-vous Fondation en péril aujourd'hui!

(Lien affilié Amazon)





Le livre dont nous avons discuté aujourd'hui fait partie de la Seconde trilogie de Fondation :

  • Fondation en péril : Foundation’s Fear (Gregory Benford - 1997)

  • Foundation and Chaos (Greg Bear - 1998)

  • Foundation’s Triumph (David Brin - 1999)

Cette trilogie par Benford, Bear et Brin s'insère dans un univers bien plus grand.




Le cycle de Fondation d'Isaac Asimov

Le Cycle des robots d'Isaac Asimov


Recueils de nouvelles

Romans


Découvrez l'oeuvre de Gregory Benford.

Explorez l'oeuvre d'Isaac Asimov.

(liens affiliés Amazon)



Avant de partir...

=> Partagez cet article! Les liens sociaux sont juste un peu plus bas.


=> Laissez un commentaire! Ça se passe au bas de la page.





145 vues2 commentaires

Posts similaires

Voir tout