L'aventure mérite d'être partagée!


Dans ses livres et formations en ligne, concernant le processus d'écriture d'un livre, Tim Grahl recommande de suivre les conseils de Hugh MacLeod :


"Voyez-le comme une aventure : une aventure qui mérite d'être partagée." [Traduction libre] - Hugh MacLeod

J'adore cette citation. (J'aime aussi l'idée de citer quelqu'un qui cite une autre personne : une citation dans une citation, un conseil dans un conseil. Je ne crois pas que ça se qualifie tout à fait comme du name-dropping, mais c'est une chouette mise en abîme, une manière de faire face à nos fosses abyssales internes.)


“Treat it like an adventure, an adventure worth sharing.” - Hugh MacLeod
“Voyez le tout comme une aventure, une aventure qui mérite d'être partagée.” [Traduction libre] - Hugh MacLeod

Tim Grahl et Hugh MacLeod ont raison : écrire un livre est bel et bien une aventure, une aventure qui vaut la peine d'être racontée.



Dans ce cas... où commence mon aventure à moi, celle où j'écris mon premier livre?


Aucune idée!


Un peu n'importe où, j'imagine, puisqu'il me semble qu'écrire est une aventure qui n'arrête pas de commencer et de recommencer, encore et toujours. Un peu comme un ordinateur qu'on doit faire redémarrer... une ressemblance qui s'arrête ici je l'espère.


Non que ce soit un problème, loin de là. C'est la nature intrinsèque de l'écriture que d'exiger des recommencements constants et répétés (autant dans le sens de la nécessité de travailler sur de multiples jets du texte, que dans le sens quotidien, à chaque jour frais et dispos—ou parfois fatigué et bloqué—à chaque fois que vous vous assoyez pour travailler sur votre projet, puisque cette satanée vie insiste toujours pour se glisser dans tous les interstices).

Very Scary Active Volcano (The monster is hiding)
Voici un volcan actif terrifiant. (Le monstre est caché.)

Je pourrais commencer avec le roman que j'ai écrit à l'école quand j'avais huit ans : une aventure fantastique qui mettait en vedette un volcan actif et un monstre mangeur de mica. Terrifiant. Je dois bien avoir le manuscrit encore quelque part, juste quelques pages en fait: un roman plutôt modeste, mais je m'en rappelle comme d'un projet qui m'a tenu occupé longtemps à l'époque. Je me souviens combien j'étais fier de moi, le jour où je l'ai terminé.


Peut-être que j'ai toujours voulu écrire.


Mais pendant de longues décennies, je ne l'ai fait que trop rarement. Pourquoi? J'imagine que j'avais autre chose en tête.


De toute façon, à chaque tentative, l'expérience était trop frustrante. Ma main n'arrivait pas à suivre le rythme impatient de mon esprit anxieux. L'écriture était trop lente et trop lourde, mes idées étaient trop déconnectées, trop pressées de courir et de s'enfuir hors de portée.


Avec un peu de vieillissement par contre, mon cerveau a fini par ralentir juste assez pour rendre l'effort moins insupportable. Peut-être qu'à un moment donné, dans un futur pas trop rapproché, ma vitesse d'écriture finira par rattraper, et même dépasser mon cerveau gastéropodique, trop lent pour ne pas rester dans la poussière. Je ne sais pas ce qui arrivera ce jour là.


Où et quand?

Date et lieu n'ont pas tellement d'importance après tout. Ce qui compte le plus pour moi, c'est comment les choses ont commencé. Ou encore mieux, comment elles se sont déroulées.


Je retourne donc à l'été 1996. (Oups, c'est encore à propos de quand.)


Contexte: nous sommes en 1996. C'est l'été de mes trente ans. Je suis fraîchement gradué de WLU (l'université Wilfrid Laurier de Waterloo en Ontario). J'ai obtenu mon diplôme d'opéra. En passant, je viens de bâtir mon tout premier site web dans mes temps libres (vous vous rappelez de Geocities?) Le site avait pour sujet ma carrière de chanteur classique, qui en était à la fois à ses débuts et à son apogée au tournant du siècle.


Et oui, il existe bel et bien une chose qu'on appelle diplôme d'opéra. En vérité, il s'agit d'une merveilleuse épopée post-graduée, une aventure qui m'a donné l'occasion de fréquenter des tas de gens extraordinaires.


Me voici, mon visage en plein centre de la photo, juste au dessous de la célèbre contralto Maureen Forrester, après une classe de maître qui me propulsa temporairement au rang de star inter-faculté en cette année 1996. Moi et tant d'amis remarquables de l'époque, incluant nos très regrettés professeurs de chant David Falk et Victor Martens.

1996 Maureen Forrester Master Class at Maureen Forrester Hall
Classe de maître avec Maureen Forrester en 1996 à la salle Maureen Forrester

Durant l'été 1996, peu avant notre déménagement à Montréal, ma compagne Marie-Claude découvrit le livre de Julia Cameron : The Artist’s Way. Le titre français laisse un peu tomber l'esprit à mon avis, mais révèle tout de même de quoi il retourne : Libérez votre créativité.


Libérez votre créativité, Julia Cameron
Éditions J'ai lu

La voie de l'artiste : Libérez votre créativité

Donnez-vous enfin la permission d'exister et de créer. Avez-vous renoncé à vos rêves d'enfant et d'adolescence? Vous laissez-vous influencer par vos peurs et votre raison? Pour Julia Cameron, plus l'écart se creuse entre notre Moi créateur et notre Moi rationnel, plus notre goût de vivre s'émousse. En levant nos blocages, nos mauvaises habitudes et nos inhibitions, nous libérons une vitalité et une créativité inestimables. Avec un programme en douze semaines et de nombreux exercices, Libérez votre créativité montre le chemin et donne un élan créateur et libérateur. Un livre précieux pour devenir enfin la personne que vous avez toujours rêvé d'être. [Traduction libre - Amazon] Mes liens affiliés Amazon : Libérez votre créativité - La bible des artistes Libérez votre créativité (livre audio) The Artist's Way (anglais) The Artist's Way (audiobook)

J'ai beaucoup aimé ce livre. Je m'y suis plongé à fond et j'ai littéralement adoré l'expérience. J'ai pris le temps de faire tous les exercices, puis je les ai refaits. Ils restent toujours aussi utiles et pertinents aujourd'hui.


LIbérez votre créativité renferme une sorte de pouvoir que je ne soupçonnais pas.


The Artist's Way, Julia Cameron
Éditions Stanké - Livres audio
Libérez votre créativité, Julia Cameron
Édition originale anglaise

C'est un livre sur... la créativité, mais je dirais en fait que c'est surtout un livre qui vous fait retrouver en vous ce qui s'y trouvait déjà mais qui avait fini par se cacher en dessous de toutes sortes de choses internes.


Avant d'aller plus loin, sachez que Cameron aime utiliser profusément le mot Dieu. Je ne fais pas dans la religion, alors j'en ai été un peu irrité au début, mais l'auteure invite à l'interpréter de manière plus large comme représentant simplement la boussole interne qui vous indique la bonne direction (GOD : Good Orderly Direction). Peu importe que l'indication vous vienne de l'univers, de l'éther ou d'autre chose : prenez la méthode qui vous plaît. J'ai choisi de passer par-remisdessus le mot pour simplement profiter du livre, et je suis heureux de l'avoir fait.


Libérez votre créativité propose des conseils clairs, ainsi que de nombreux trucs et astuces. Il vous encourage et vous fournit des outils concrets qui vous aident à croire au potentiel de vos aspirations créatrices, quelles qu'elles soient.


Ce livre de Julia Cameron m'a poussé à recommencer à écrire : Pages du matin. Il m'a permis de retrouver le plaisir d'imaginer et de créer : rendez-vous d'artiste. Il m'a aidé à identifier mes monstres créatifs (pas de name-dropping ici). Il m'a montré l'importance de remplir le puits—vous aurez peut-être entendu l'expression : c'est bien d'ici qu'elle provient.

Libérez votre créativité m'a à la fois amusé et étonné, m'a ouvert des portes et remis en mouvement. Après l'avoir lu et relu, je me suis retrouvé en train de faire le travail.


Aucun livre ne peut empêcher la vie de se passer et de lancer toutes sortes d'obstacles, de contretemps et de choix qui mènent sur des voies parallèles, mais je reviens toujours à ce livre. À chaque fois, j'en retire de nouvelles idées et de nouvelles inspirations, une énergie renouvelée, ainsi que des plans d'action concrets pour faire évoluer ma vie créative, qu'elle soit musicale, technologique ou littéraire.


J'ai traversé Libérez votre créativité et tous ses exercices pour la première fois en 1996. J'en ai ressenti le besoin une seconde fois aux alentours de 2003, et j'y suis revenu à nouveau en 2009, après quoi j'ai fondu comme un oiseau de proie sur les autres livres de Julia Cameron.


Pour tout être humain en vie

Les idées de Julia Cameron ne sont pas que pour les auteurs et les écrivains; bien sûr que non, loin de là. Ses idées servent toutes les personnes créatives, que ce soit en arts visuels, en peinture, en photographie, en arts de la scène, ou encore en musique, en architecture, dans l'art d'élever des enfants ou en développement web. En fait, que vous vous considériez comme une personne créative ou non, ce livre et ses suites vous apportera énormément dans tous les domaines de la vie. Car la vie elle-même est une entreprise créative, et je vous défie de dire le contraire.


Écrire de la science-fiction

Par exemple, lors de mes deux premières lectures de Libérez votre créativité, j'étais concentré sur ma carrière de chanteur, et l'écriture n'était alors qu'un produit dérivé. Et pourtant, les défis créatifs m'ont considérablement fait évoluer.


Exploring a Sci Fi World
Exploration d'un univers de science-fiction

C'est en 1998 que j'ai réalisé que je voulais faire de l'écriture mon activité principale. La science-fiction en particulier, premièrement parce qu'elle représentait en quelque sorte mes premières amours littéraires, et ensuite puisqu'elle offrait le potentiel unique de pouvoir combiner tous les aspects de la vie auxquels je m'intéressais : sciences, astrophysique, astronomie, cosmologie, philosophie, biologie, histoire et archéologie, anthropologie et évolution—musique, aventure, enjeux et thèmes sociaux... et tout ce que je pouvais trouver dans les interstices.


The Right to Write, by Julia Cameron
The Right to Write, by Julia Cameron
Et si tout ce qu'on nous avait enseigné sur l'apprentissage de l'écriture était faux? Dans The Right to Write (Le droit d'écrire), le livre le plus révolutionnaire de Julia Cameron, l'auteure du bestseller Libérez votre créativité affirme que le savoir conventionnel sur l'écriture voudrait vous faire croire en une doctrine fausse et qui éteint la créativité. Avec les techniques et les anecdotes dont regorge The Right to Write, écrire redevient naturellement une partie intégrante de la vie personnelle. Les instructions et exemples de Cameron incluent les détails du processus d'écriture qu'elle emploie elle-même pour créer ses livres à succès. Elle fait de l'écriture un acte enjoué et réaliste, autant qu'un moment de profonde réflexion. Que ce soit votre premier plongeon dans votre vie d'écriture, ou que vous la viviez déjà, vous découvrirez un art d'écrire différent après avoir lu The Right to Write. [Traduction libre - Goodreads] Mon lien affilié Amazon : The Right to Write (anglais seulement)

Pourquoi ne pas l'avoir fait tout de suite?

Pourquoi avoir attendu si longtemps? J'imagine que j'avais encore beaucoup à faire avec le chant classique. "Chante pendant que tu es jeune," je me suis dit, "et plus tard, tu écriras tant que tu voudras."

Il y a eu quelques détours et culs-de-sac sur mon chemin—et aussi quelques accomplissements dont je suis très fier. Sans oublier, sur ma route, une très enrichissante carrière en technologies de l'information (TI).


En 2006, à quarante ans, je savais que j'étais prêt pour un changement. Et pourtant, il m'a fallu encore plusieurs années pour réellement m'orienter vers une activité d'écriture plus constante et plus consistante.


Quelque chose s'est produit en 2009 cependant : J'ai relu Libérez votre créativité une fois de plus, et cette fois, c'était comme une bouée de sauvetage, un peu comme si j'avais été en train de me noyer sans m'en apercevoir. L'espoir retrouvé signifiait que j'avais grand besoin de cette relecture. Par la suite, je me suis plongé dans The Right to Write (Le droit d'écrire), un autre titre de Julia Cameron, plus directement relié à l'écriture. Ce fut une expérience inspirante et énergisante. Je crois bien que je vais relire—et refaireThe Right to Write dans le futur.



La veine d'or, Julia Cameron

Point tournant

J'ai ensuite attrapé la flèche suivante du carquois: La veine d'or (The Vein of Gold).

Dans La veine d'or, Julia Cameron, auteure de Libérez votre créativité, puise dans son expérience remarquable et aide ses lecteurs à élargir leur horizons créatifs. Tout comme dans Libérez votre créativité, elle combine essais éloquents et exercices d'imagination expérimentaux et fait de La veine d'or un extraordinaire livre d'apprentissage par l'action. Des essais inspirants sur le processus créatif et plus d'une centaine de tâches énergisantes inspirent à s'engager dans le "jeu intérieur" qui mène à la croissance authentique, au renouveau et à la guérison. [Traduction libre - Goodreads] Mes liens affiliés Amazon : (Les éditions françaises sont épuisées, mais voici deux liens vers des copies usagées encore disponibles au moment d'écrire ces lignes en juillet 2021.) La veine d'or (2014) / La veine d'or (1999) The Vein of Gold (anglais) The Vein of Gold (audiobook)

Je n'ai pas encore terminé ce livre!


C'est que la porte qu'il a ouverte pour moi m'a propulsé vers le projet d'écriture sur lequel je travaille maintenant, après m'avoir fait découvrir un exercice qui a fait une énorme différence.

La veine d'or, Julia Cameron

C'est un exercice de chronologie narrative (en anglais : narrative timeline).


La chronologie narrative [traduction libre] consistait à découper ma vie en petites bouchées de cinq années, et à écrire tous les souvenirs qui revenaient à la surface : les amis que je fréquentais, les aliments que j'aimais ou non, les odeurs qui me frappaient, la musique que j'aimais entendre, les choses que j'aimais faire—et celles que ne n'aimais pas—les jeux auxquels je jouais, les peurs qui me tenaient éveillé... et bien plus : Cameron fournit une liste étendue de suggestions pour aviver la mémoire. L'effet est saisissant.


Ça m'a pris des semaines : je ne pouvais plus m'arrêter, j'étais excité, mon esprit bouillonnait de souvenirs révélateurs, les uns après les autres. Je n'avais aucun temps à perdre avec des considérations de style ou de grammaire, et je ne faisais aucun effort pour dire les choses dans le bon ordre. Je retournais fréquemment en arrière pour ajouter un détail, une pensée ou une réflexion. C'était une pur premier jet sans entrave ni restriction, non édité. Un bordel complet, je vous jure, et c'était le fun absolu, comme de jouer dans la boue!


Avec ce seul exercice au début de The Vein of Gold, j'ai rapidement rempli deux cahiers complets—de cent pages chacun.

The Vein of Gold, Julia Cameron
Édition originale anglaise

Je me suis arrêté là, parce que j'étais arrivé à la fin de la présente section de cinq ans et aussi, parce qu'avec des souvenirs de plus en plus frais et nombreux, j'aurais pu continuer et remplir des tas d'autres cahiers—ce qui arriva éventuellement, mais alors il s'agit plutôt de plusieurs années de pages matinales. (Cherchez-les dans votre moteur de recherche préféré : les pages du matin se retrouvent partout sur le net.)



Effet secondaire majeur

Un effet secondaire de la chronologie narrative, en plus de m'avoir fourni une tonne et demie de potentiel matériel à écriture, fut le fait que je venais de pondre deux cents pages sur un seul et unique projet. En soi, une révélation pour moi : je n'avais jamais réalisé que j'avais la capacité de me concentrer assez longtemps sur un même projet au point de remplir deux cents pages. Il faut une première fois à tout, et ce fut la mienne pour ça.


Quelle était logiquement la prochaine étape? Commencer à travailler sur un roman?



Art du récit

C'est là que je me suis un peu éloigné des livres de Julia Cameron—en les gardant près de moi pour toujours. Dorénavant, je voulais tout apprendre et je savais avoir besoin de beaucoup de pratique. (C'est ici qu'un historique de formation musicale devenait utile : la conscience du fait qu'il faut généralement des années de pratique et de dévouement à la cause, et du fait que les résultats finissent par apparaître à qui sait continuer assez longtemps.)


Tout un univers non-fictionnel à découvrir : des tas de livres bien sûr, des site web extraordinaires, des blogues fantastiques, des infolettres remplies d'informations précieuses, des balados incroyables. De merveilleux outils!


Toute une série de nouvelles aventures à venir, en attente de changer ma vie.




Romancière, poète, scénariste et dramaturge, Julia Cameron enseigne l'art de la créativité depuis plus de trente ans. Ex-femme du réalisateur Martin Scorsese, elle a littéralement influencé des millions de gens à travers le monde avec son livre Libérez votre créativité, qualifié de "bible des artistes". (Amazon)


Pour acheter ses livres...

Mes liens affilliés Amazon : Libérez votre créativité - La bible des artistes Libérez votre créativité (Livre audio) La veine d'or (2014) La veine d'or (1999) The Artist's Way The Artist's Way (audiobook) The Right to Write The Vein of Gold The Vein of Gold (audiobook)



Avant de partir...

=> Partagez cet article! Les liens sociaux sont juste un peu plus bas.


=> Laissez un commentaire! Ça se passe au bas de la page.




125 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout